Les fonds de private equity : Moteur de croissance et de transformation des entreprises non cotées

Le private equity est une forme d’investissement dans des entreprises non cotées en bourse, en contrepartie d’une participation au capital. D’ailleurs, les fonds de private equity jouent un rôle essentiel en finançant la croissance, la restructuration ou le rachat d’entreprises. Voici un article qui passe en revue quelques différents types de fonds de private equity.

Fonds de buyout

Les fonds de buyout se spécialisent dans le rachat d’entreprises matures, en difficulté financière ou opérationnelle. Manifestement, l’objectif est de les restructurer et les revendre à un prix plus élevé. En outre, la revente peut se faire d’un autre fonds de private equity, à un concurrent ou à travers une introduction en bourse. Par ailleurs, les fonds de buyout financent généralement une partie importante du rachat par de la dette.

Lire également : Marque de coffre fort : les plus connues

Les fonds de buyout présentent des avantages tels qu’un potentiel de rendement élevé. De plus, ils offrent une diversification du portefeuille d’investissement. Cependant, les fonds de buyout comportent un risque de perte en capital élevé, en particulier en cas de défaut de paiement de la dette. De plus, l’horizon d’investissement est long en général.

D’autre part, vous pouvez découvrir davantage de détails sur la sélection de fonds de private equity. Des opportunités d’investissement vous attendent. 

A lire en complément : Assurance chômage dirigeant : les démarches à suivre après l’annonce d’une perte d’emploi

Fonds de private equity : Les fonds de venture capital

Les fonds de venture capital (VC) investissent dans des entreprises jeunes et innovantes, à fort potentiel de croissance et à risque élevé. En effet, les investissements en VC se font en plusieurs tours de table, au fur et à mesure que l’entreprise se développe. De même, la sortie d’un fonds de VC se fait par la vente de l’entreprise notamment : 

  • à un concurrent
  • à un fonds de private equity,
  • à travers une introduction bourse

Les fonds de venture capital (VC) présentent des avantages considérables, tels qu’un potentiel de rendement très élevé en cas de succès de l’entreprise investi. En plus, ils contribuent au soutien de l’innovation et à la création d’emplois. Par contre, les fonds de venture capital présentent des inconvénients, notamment un risque de perte en capital élevé. Par la même occasion, l’horizon d’investissement est généralement long

Fonds de mezzanine

Les fonds de mezzanine occupent une position intermédiaire entre la dette et les fonds propres. À l’évidence, ils financent des entreprises en leur accordant des prêts subordonnés. En contrepartie, Ces fonds de mezzanine perçoivent un taux d’intérêt élevé et des actions gratuites (warrants) de l’entreprise. Enfin, les fonds de mezzanine sont utilisés pour financer des opérations de buyout ou des projets de croissance.

Les fonds de mezzanine donnent des avantages notables, comme le rendement régulier grâce aux intérêts gagner par exemple. En plus de cela, ils contribuent à la diversification du portefeuille d’investissement. Toutefois, les fonds de mezzanine présentent un risque de perte en capital en cas de défaut de paiement. De surcroit, ces fonds de mezzanine offrent généralement moins de potentiel de rendement que les fonds de buyout ou de venture capital (VC).

Pour conclure, les fonds de private equity sont des acteurs clés du marché financier. En parallèle, les différents types de fonds ont chacun leurs spécificités, avantages et inconvénients associés. Dès lors, les investisseurs doivent bien comprendre ces caractéristiques avant de se lancer dans le private equity.