Comment faire un regroupement de crédit ?

De nos jours, le crédit est l’un des moyens les plus courants de faire face à toutes sortes de dépenses. Cependant, lorsqu’on l’utilise fréquemment, on peut se retrouver dans une situation de surendettement. Le regroupement de crédits est l’une des meilleures solutions pour sortir de cette spirale. Découvrez ici comment le faire.

Qu’est-ce qu’un regroupement de crédit ?

Le regroupement de crédits est une solution de prêt visant à contrer le phénomène du surendettement. En pratique, il s’agit de « regrouper » en un seul prêt des crédits précédemment demandés auprès des banques. Ceci pour faire face à certaines dépenses. Ce dernier garantit des mensualités plus faciles à payer que la somme de tous les prêts souscrits à l’époque. Mais, étalées dans le temps et évidemment avec des taux d’intérêt plus élevés. Le regroupement est un prêt qui peut être : accepté ou refusé par la banque à laquelle vous vous adressez. En effet, pour obtenir un prêt de ce type, il faudra être en possession de certaines exigences. De même que des garanties de solvabilité seront également demandées.

A découvrir également : Comment choisir le meilleur crédit pour vos finances?

Les conditions de la consolidation de dettes varient d’une banque à l’autre. Mais, elles peuvent généralement être : regroupées sous certains éléments communs. L’un des aspects positifs du prêt de consolidation de dettes est que, souvent, des liquidités supplémentaires peuvent également être déboursées. Soit un montant supplémentaire qui peut être utilisé pour répondre aux besoins de première nécessité.

A lire aussi : Comment sélectionner le meilleur prêt pour votre situation

Consolidation de dettes : Exigences

Obtenir un prêt de consolidation de dettes peut être un processus difficile. Surtout si vos dettes et votre situation personnelle/professionnelle sont critiques. En effet, la banque à laquelle vous vous adressez vous demandera des garanties avant d’accorder le prêt. Les conditions généralement requises sont les suivantes :

  • Avoir entre 18 et 75 ans ;
  • Conditions économiques professionnelles : au moins 1 à 2 ans d’expérience professionnelle ;
  • Contrat à durée indéterminée / Revenu démontrable pour les indépendants / Retraité.
  • Ne pas avoir souffert de crises ou de protestations.

En outre, il faudra présenter une documentation spécifique concernant les prêts reçus pour lesquels la consolidation des dettes est : demandée. Il s’agit essentiellement d’une liste de tous les créanciers et des montants dus mais non encore payés. Les calculs d’extinction sont particulièrement importants. Ils contiennent toutes les sommes à payer pour libérer le sujet de ses obligations envers l’établissement de crédit précédent.

En plus, les déclarations de revenus des 3 dernières années, ainsi que le certificat de faisabilité du plan. De même que la liste des dépenses courantes pour assurer la subsistance du sujet et de sa famille. Dans ce dernier cas, le certificat de situation familiale doit également être : présenté. Les entrepreneurs, quant à eux, devront présenter les documents comptables des trois dernières années ou les relevés bancaires.

Les avantages et inconvénients du regroupement de crédit

Le regroupement de crédits offre des avantages et des inconvénients qu’il faut prendre en compte avant d’opter pour cette solution financière.

Le principal avantage du regroupement de crédits est la possibilité de réduire ses mensualités. Effectivement, en rassemblant tous ses prêts en un seul, on peut bénéficier d’une durée plus longue pour rembourser l’emprunt global. Cela permet donc une baisse significative des mensualités à payer chaque mois.

Cela simplifie les finances personnelles puisqu’on n’a plus qu’un seul créancier à rembourser. Il ne faut pas non plus oublier que le taux d’intérêt peut être revu et corrigé à la baisse selon les conditions proposées par l’établissement financier dans lequel vous souscrivez votre nouveau prêt.

Il est bon de savoir que grâce au regroupement de crédits, il est possible d’améliorer son pouvoir d’achat, même si sa situation financière initiale était complexe. Effectivement, avec un reste-à-vivre suffisant après paiement des échéances liées aux autres charges fixes ou courantes (loyer/mensualités hypothécaires inclues), il sera plus facile de faire face aux imprévus qui peuvent survenir tout au long du mois sans se retrouver démunis.

Le principal inconvénient du rachat de crédits consiste en ce que cela s’étale sur une plus longue période. Si vous optez pour un regroupement de crédits, il est possible que cela finisse par coûter plus cher au final.

Il faut aussi signaler que cette solution ne convient pas toujours à tout le monde. Effectivement, certain(e)s particuliers peuvent avoir des taux d’intérêt très bas ou des mensualités peu élevées qui ne justifient pas la consolidation de leurs dettes.

Il faut garder à l’esprit qu’en cas de non-remboursement du nouveau prêt souscrit dans le cadre du regroupement de crédits, les risques sont identiques aux autres types d’emprunts : pénalités financières et hypothèque sur les biens immobiliers notamment.

Le choix du rachat de crédits doit être mûrement réfléchi. Il faut prendre une décision définitive en se faisant conseiller par un professionnel (courtier spécialisé) et en comparant les offres proposées.

Comment trouver l’offre de regroupement de crédit la plus adaptée ?

Une fois que vous avez décidé d’opter pour un regroupement de crédits, pensez à bien trouver l’offre la plus avantageuse. Voici quelques conseils pour y parvenir.

Pensez à bien mensualiser votre remboursement afin d’éviter un intérêt initial trop élevé.

Avant toute signature définitive chez l’établissement financier choisi ou après avoir pris contact avec un courtier spécialisé qui aura négocié pour vous, pensez à bien lire attentivement les conditions générales du contrat. On y retrouve notamment des informations sur la durée du nouveau prêt et sur les modalités de remboursement.

Le choix d’un regroupement de crédits doit être fait en toute objectivité. Il ne faut pas hésiter à se faire conseiller par un professionnel qui saura orienter son client vers l’option la plus adaptée à sa situation financière personnelle.

Une fois le regroupement effectué, il est primordial d’adopter une gestion rigoureuse de ses finances personnelles afin d’éviter un nouvel endettement et ainsi améliorer durablement sa qualité de vie.