Comment fonctionne un prêt entreprise ?

Les prêts aux entreprises constituent une bonne option de financement pour les sociétés et les indépendants. Ils sont destinés à couvrir les frais liés à la création, à l’achat de fonds de commerce, à l’achat d’équipements de production. C’est donc une opportunité que les professionnels peuvent utiliser pour construire ou développer leurs activités. Mais comment fonctionne un prêt entreprise ?

Différents types de prêts professionnels

Certains types de crédit sont fournis par les institutions financières aux entrepreneurs et aux professionnels. On distingue notamment le prêt bancaire classique et les prêts destinés aux professionnels.

A découvrir également : Comment choisir le meilleur crédit pour vos finances?

Prêt bancaire classique

Il existe des prêts d’amortissement dans cette catégorie de crédit. Avec ce type de prêt, le capital et les intérêts sont remboursés simultanément par mensualités sur une durée bien définie. En plus de ce crédit, il existe également une réserve de crédit ou crédit permanent.  Dans ce cas, l’entreprise dispose d’un pool permanent de fonds qui peut être réapprovisionné annuellement. Les rachats de crédits font également partie des offres classiques de prêt pour les actifs. À cet égard, les entrepreneurs ont la possibilité de regrouper toutes leurs dettes en un seul prêt. Ainsi, ils peuvent les rembourser en plusieurs versements une fois par mois à un taux d’intérêt fixe.

Des prêts spécialement conçus pour les professionnels

Certains des prêts adaptés aux professionnels sont le crédit-bail. Ce prêt est particulièrement utile pour les crédits aux actifs de l’entreprise. Cela implique trois parties principales :

A lire en complément : 5 astuces pour bien gérer son mini prêt virement immédiat

  • Les sociétés de crédit-bail (telles que les banques) ;
  • Les bénéficiaires et les fournisseurs d’équipements ;

Les entreprises à la recherche d’un prêt peuvent également choisir le factoring comme prêt. Cette option permet aux entreprises d’externaliser la gestion des comptes clients à des sociétés de factoring pour un recouvrement rapide des comptes clients.

Fonctionnement d’un prêt entreprise

Pour effectuer un prêt, les entreprises sont évaluées suivants plusieurs facteurs. Il s’agit de la fiabilité du projet, de la capacité de remboursement et du type de plan d’affaire.

Fiabilité du projet

Pour obtenir un prêt professionnel auprès d’une institution financière, vous devez présenter un projet clair et bien structuré. Ce projet doit être concret, réalisable, réaliste et mesurable. Grâce aux prêts d’honneur et au soutien des investisseurs, vous pouvez également rendre votre projet crédible.

Capacité de remboursement

La capacité de remboursement d’une entreprise constitue le critère décisif. Cela permet aux banques de connaître la situation financière de l’entreprise avant l’octroi du prêt. La solvabilité d’une entreprise est mesurée à l’aide de paramètres tels que le ratio d’autonomie financière, le ratio de capacité de remboursement et le ratio général de liquidité.

Type de plans d’affaires

Avant de proposer un prêt professionnel à une entreprise, les établissements de crédit prennent également en compte des facteurs qualitatifs. Pour déterminer la qualité d’un plan d’affaires, les institutions tiennent compte de l’analyse du marché, de l’environnement concurrentiel, des objectifs etc.

Le prêt entreprise est destiné à aider les entreprises à se développer. Comprendre le fonctionnement des prêts professionnels devrait vous aider à prendre les bonnes décisions et à prendre des mesures idéales pour un prêt réussi.

Les critères d’obtention d’un prêt entreprise

L’obtention d’un prêt professionnel est une étape importante pour toute entreprise souhaitant se développer. Les banques et les investisseurs ont des exigences strictes pour accorder un prêt. Voici quelques critères importants qui vous aideront à comprendre ce que recherchent les prêteurs avant de vous accorder un financement.

Les établissements financiers accordent plus facilement des crédits aux sociétés qui exercent dans des secteurs jugés porteurs ou stables. Les entreprises qui opèrent dans le domaine du tourisme, de la restauration, ainsi que celles liées au développement durable sont souvent privilégiées par rapport à celles issues de domaines en difficulté économique.

Pour obtenir un financement auprès d’une institution financière, il faut fournir toutes vos informations financières antérieures telles que vos bilans comptables et votre chiffre d’affaires annuel. L’historique financier permettra aussi aux banques et aux investisseurs de déterminer si l’entreprise a déjà connu des difficultés financières ou non.

La capacité de croissance faisant partie intégrante du plan stratégique envisagé par l’entreprise doit être prise en compte avant tout octroi d’un prêt professionnel. La croissance potentielle peut être analysée grâce à divers indicateurs tels que la qualité du projet, le potentiel commercial, etc.

Certains prêteurs prennent aussi en compte la taille et l’âge de l’entreprise avant d’accorder un financement. Les start-ups peuvent avoir plus de difficultés à obtenir un prêt, car elles ont besoin de temps pour s’établir sur le marché.

Les critères liés aux entreprises qui souhaitent obtenir un financement sont nombreux et varient selon les institutions financières. Il faut donc anticiper ces différents éléments afin d’avoir toutes les chances de réussite dans leur requête du prêt professionnel.

Comment choisir le prêt professionnel adapté à son projet ?

Maintenant que vous savez comment les banques et les investisseurs évaluent votre demande de prêt professionnel, il est temps de passer à l’étape suivante : choisir le type de financement adapté à votre projet. Il existe plusieurs types de prêts professionnels. Voici quelques-uns des plus courants.

Le prêt à taux fixe est un emprunt où le taux d’intérêt reste identique sur toute la durée du crédit. Ce type d’emprunt permet donc une meilleure visibilité pour l’entreprise concernant ses remboursements mensuels. Ce genre de prêt peut être plus cher que les autres offres proposées par les institutions financières. Si les taux d’intérêts baissent pendant la période du prêt, vous ne pourrez pas profiter automatiquement des avantages offerts par cette baisse.

Dans un prêt amortissable, chaque paiement mensuel comprend une partie du capital emprunté ainsi qu’une part relative aux intérêts dus sur la somme restante due. Plus on se rapproche de la fin du contrat, moins il y a d’intérêts et plus la part allouée au remboursement du capital augmente. Ce type de crédit offre donc des mensualités relativement constantes malgré une réduction progressive dans leur composition entre intérêts et capital restant dû. Le prêt amortissable est souvent moins cher que le prêt à taux fixe.

Dans un crédit-bail, l’entreprise loue des biens (véhicules, machines, équipements informatiques) pour une période déterminée avec option d’achat en fin de contrat. Ce type de financement permet aux entreprises de disposer immédiatement du bien nécessaire à leur activité sans avoir besoin d’un apport conséquent. En revanche, les mensualités du crédit-bail sont souvent plus élevées que celles des autres types de prêts professionnels.

Il existe encore plusieurs autres options comme le crowdfunding ou le micro-crédit professionnel. Chaque emprunt a ses avantages et ses inconvénients en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise.

Les entreprises doivent aussi être conscientes qu’avant tout engagement financier majeur, il est recommandé de consulter un expert-comptable ou tout autre conseiller spécialisé afin d’éviter les mauvaises surprises et de trouver la solution financière la plus adaptée à leur entreprise.