Le crowdfunding ou financement participatif

S’il n’existe que depuis quelques années, le crowdfunding s’est déjà inscrit dans les habitudes de nombre de pays, la France en premier. En vogue dans l’hexagone, ce moyen de financement est adopté par de nombreux entrepreneurs et particuliers qui en évoquent les avantages. Peu informé sur la solution, vous désirez faire le plein d’informations sur le sujet ? Ce guide est pour vous. Il présente le crowdfunding sous toutes ses coutures pour exposer tout ce qu’il faut savoir sur le financement participatif.

Le crowdfunding : qu’est-ce que c’est ?

Encore appelé financement participatif, le crowdfunding est une solution de financement alternative. Elle se présente comme un moyen complémentaire des systèmes financiers classiques. Concrètement, le financement participatif se présente comme une révolution qui permet de financer une entreprise sans faire recours à une banque ou une institution de prêt.

A lire également : Formation en investissement immobilier : les possibilités offertes

Le crowdfunding est un moyen de collecte d’argent via une plateforme. Cette dernière met en lien les entrepreneurs porteurs de projets et les investisseurs. Ces derniers peuvent tout aussi bien être des entreprises que des particuliers. Les plateformes de crowdfunding font l’objet d’un encadrement légal et d’un contrôle. Elle assure la traçabilité et la légalité des différentes participations d’investisseurs et des projets financés.

Pour l’histoire, le crowdfunding a vu le jour au début des années 2000. À proprement parler, il s’agit d’une innovation inspirée et portée par internet. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle y est mise en œuvre et que les internautes possèdent le rôle de financeurs dans ce système alternatif très en vogue.

A lire également : Comment trouver le syndic de copropriété d'un immeuble ?

Quelles sont les utilités du crowdfunding ?

Ainsi présenté, le crowdfunding possède plusieurs utilités. Tout le monde peut l’exploiter de nos jours. En premier lieu, cette solution de financement en ligne s’adresse aux entrepreneurs. Elle leur permet de collecter les fonds dont ils ont besoin pour concrétiser leurs projets sans recourir aux institutions financières.

Les internautes participent simplement au financement lorsque le projet les séduit. Les startups se servent d’ailleurs beaucoup du crowdfunding pour se constituer. Mieux, de plus en plus de petites et moyennes entreprises optent de nos jours pour le crowdfunding pour constituer leur capital.

Le crowdfunding ou financement participati

En deuxième lieu, le crowdfunding se présente comme une opportunité d’investir. C’est une piste très prisée par les investisseurs pour diversifier leurs portefeuilles en accédant aux entreprises. Indispensables aux succès des projets de crowdfunding, les investisseurs peuvent être des particuliers, et même des entreprises.

Quelles sont les formes de crowdfunding à exploiter ?

En dépit de son caractère alternatif, le crowdfunding est une solution de financement réglementée par la législation. Suivant les dispositions prises dans ce sens, trois formes de crowdfunding sont acceptées et peuvent être exploitées de nos jours.

La première forme que peut revêtir le crowdfunding est le don. Grâce à ce mode de financement participatif, les entrepreneurs concrétisent leur projet avec aisance. Les investisseurs font notamment des dons pour les projets qui les séduisent par la noblesse de son objectif. Les dons réalisés peuvent être avec ou sans contrepartie.

Le prêt est le deuxième mode que peut revêtir le crowdfunding. Réalisables avec ou sans intérêt, les prêts présentent l’avantage d’être moins contraignants dans le financement participatif. C’est d’ailleurs pour leur simplicité et la possibilité de réunir le capital requis au plus tôt que les entreprises privilégient le crowdfunding sous forme de prêt.

L’investissement est la dernière forme que peut prendre le crowdfunding. Via les plateformes de financement participatif, il est notamment possible d’investir en capital, en obligations ou contre royalties dans les projets d’entreprises qui possèdent le plus de chances de réussite.

Quelles sont les clés pour réussir le crowdfunding ?

Si sa présentation est simple et assez aisée à comprendre, le crowdfunding reste une solution de financement très exigeante. Que vous soyez entrepreneur ou investisseur, l’un des meilleurs conseils pour profiter des opportunités du financement participatif est la préparation du projet. Ne vous précipitez pas et faites-vous accompagner par un spécialiste.

Votre premier défi réside dans le choix de la plateforme de crowdfunding à exploiter. Pour les entrepreneurs, la prochaine démarche sera de présenter les forces et les opportunités du projet pour attirer le maximum de financeurs. Pour les investisseurs par contre, il faudra peser chaque projet pour identifier les idées porteuses, capables de réussir et y faire des placements mesurés.