Stratégie de scalping pour les traders débutants

Pour devenir un trader rentable, il s’avère important d’étudier les différentes stratégies de trading et de choisir celles qui vous conviennent. Le scalping est une forme de trading qui permet d’enregistrer des bénéfices faibles, mais fréquents. Découvrez dans cet article quelques stratégies de scalping pour les traders débutants.

Qu’est-ce que le scalping ?

Le scalping est une forme ou stratégie de day trading qui consiste à profiter des petites variations de prix sur les marchés financiers. Le scalper ouvre et ferme des positions dans un court laps de temps. Tout comme les autres formes de trading, le scalping exige de la discipline. Le scalper passe un nombre important d’ordres en espérant que la sommation des bénéfices minimes pour chaque position lui permettra d’avoir un montant élevé au terme de la session de trading. Pour cela, il doit respecter rigoureusement son système de trading afin d’éviter une perte importante qui pourrait lui faire perdre des dizaines positions rentables.

Lire également : Tout savoir sur la pièce de 5 francs en argent

Le scalper ne conserve pas ses positions gagnantes dans le but d’enregistrer des gains importants. Son objectif est de réaliser de nombreux gains assez faibles à travers les petits mouvements de prix sur les marchés.

Quels sont les meilleurs marchés pour un scalping réussi ?

Le scalping peut être réalisé sur différents marchés. Voici les principaux marchés sur lesquels les débutants peuvent scalper sans s’exposer à d’importantes pertes.

A lire en complément : La loi sur les services bancaires et leurs conséquences

Le scalping sur le Forex

Le marché de Forex offre de nombreuses opportunités de scalping. Il est ouvert 24 h/24. Mais pour optimiser vos chances de réussite en tant que débutant, il est conseillé de vous concentrer sur les principales paires de devises comme EUR/USD, USD/JPY et GBP/USD. Ces paires de devises disposent d’une liquidité suffisante. Vous pouvez donc les négocier avec des spreads très faibles. Les scalpeurs peuvent également profiter du fort effet de levier pour amplifier leurs profits même sur les faibles variations de prix. Vous devez éviter de négocier les devises mineures tels que EUR/AUD, EUR/GBP et GBP/JPY.

Le scalping sur les actions

Les actions constituent l’un des actifs les plus populaires pour le scalping avec une grande liquidité et d’importants volumes d’échange. Les valeurs technologiques comme Facebook, Apple et Amazon font partie des meilleures actions à scalper. Vous pouvez aussi scalper des valeurs bancaires comme Wells Fargo et JPMorgan.

Le scalping sur les indices

Les indices sont également intéressant pour le scalping. La quantité d’activité qui s’effectue au sein d’un panier d’actions entraîne une volatilité et liquidité décentes. Le prix des indices est également plus stable et prévisible. Les indices mondiaux les plus appropriés pour le scalping sont le DAX, le S&P 500, le DJIA et le FTSE.

Quelques stratégies de trading scalping

Pour un scalping réussi, vous devez maîtriser les stratégies du trading scalping et les appliquer. Voici les trois principales stratégies que les scalpeurs utilisent.

Le trading à grand volume

Pour tirer meilleur parti d’une petite variation sur le marché (de quelques points seulement), la plupart des scalpeurs achètent en grande quantité. Cette approche nécessite toutefois d’importantes liquidités. Ainsi, la position complète peut être ouverte et fermée efficacement avec un spread serré. Avant de prendre votre position, assurez-vous de la vraie tendance du marché.

Stratégie de scalping avec l’oscillateur stochastique

Vous pouvez vous baser sur l’oscillateur stochastique pour réaliser le scalping. En comparant le cours d’une action ou d’une devise à son range récent, un stochastique permet d’indiquer les points de retournement éventuels. L’oscillateur stochastique vous aide à saisir les variations au sein d’un marché dont la tendance est connue. Un point de retournement se produit souvent quand les cours clôturent autour des extrêmes du range récent.

Stratégie de scalping avec l’indicateur parabolic SAR

Le parabolic SAR indique la direction vers laquelle un marché financier évolue. Cet indicateur fournit aussi des points d’entrée et de sortie. Il est représenté par un ensemble de points placés au-dessus et en dessous des cours. Un point situé au-dessus des cours est baissier et un point en dessous est haussier. Un changement dans la position des points est le signe d’un changement de tendance en cours.

Les avantages et les inconvénients du scalping en tant que stratégie de trading

Le scalping est une stratégie de trading qui présente des avantages et des inconvénients que les traders débutants doivent connaître avant de se lancer.

L’avantage majeur du scalping réside dans le faible risque encouru. Effectivement, la durée d’une position étant très courte (quelques secondes ou quelques minutes), le trader a moins de temps pour perdre beaucoup d’argent s’il se trompe sur la direction à prendre.

Le deuxième avantage est lié aux gains rapides engendrés par cette stratégie. Le scalper peut réaliser plusieurs dizaines, voire centaines d’opérations en une seule journée. Les profits peuvent donc être importants si chaque opération génère ne serait-ce qu’un petit gain.

Le scalping permet aussi de minimiser les perturbations du marché qui peuvent affecter les positions plus longues tenues par les autres traders.

Toutefois, cette technique possède aussi ses inconvénients et n’est pas adaptée à tous types d’investisseurs. La première difficulté réside dans le choix des instruments financiers échangés : certains ne sont pas assez liquides pour pouvoir pratiquer efficacement le scalp. Ce qui implique un risque supplémentaire lorsqu’on prend une position trop importante sur ces actifs peu liquides. La plupart des courtiers proposent ainsi un nombre limité de paires Forex tradables avec suffisamment de liquidités.

Pensez à bien marcher. Le scalping nécessite donc une pratique régulière et une grande expérience des marchés financiers.

Le dernier inconvénient majeur du scalp est qu’il est soumis à des commissions fixes ou proportionnelles qui peuvent amputer sérieusement la rentabilité de cette technique sur certains instruments financiers. Il faut donc bien vérifier que les coûts liés au courtage ne viennent pas annuler tous les bénéfices réalisés grâce au scalp.

Le scalping est une stratégie intéressante, mais elle doit être pratiquée avec prudence et parcimonie par les investisseurs débutants. Pensez à bien choisir son courtier avec soin afin d’éviter toute déconvenue dans l’exécution rapide et précise des ordres nécessaires pour réussir cette technique complexe.

Les outils et indicateurs nécessaires pour réussir en scalping

Pour réussir en scalping, il faut posséder les outils et indicateurs nécessaires pour prendre des décisions éclairées. Voici quelques-uns d’entre eux.

Les niveaux de support et résistance sont des seuils psychologiques importants qui indiquent la tendance générale du marché. Les traders utilisent ces niveaux pour déterminer les zones où le prix a tendance à rebondir ou à se briser. En scalping, il faut connaître ces niveaux pour pouvoir entrer et sortir rapidement d’une position.

Les moyennes mobiles sont un indicateur technique qui permet aux traders de déterminer la direction générale du marché. Ils peuvent aussi aider à identifier les points d’inversion potentiels lorsque deux moyennes mobiles se croisent.

Le RSI est un indicateur technique qui mesure la force relative des mouvements haussiers par rapport aux mouvements baissiers sur une période donnée. Il peut être utilisé pour identifier les situations de surachat ou de survente, ce qui permet au trader d’anticiper certains mouvements du marché.

Le MACD est un autre indicateur technique populaire dans le monde du trading. Cet outil offre une vision globale du marché en combinant plusieurs indicateurs tels que les moyennes mobiles et l’écart type des prix autour de cette dernière.

Lorsqu’on utilise ces outils dans le cadre spécifique du scalping, il faut se rappeler que la rapidité d’exécution doit être privilégiée. Les traders doivent donc trouver un équilibre entre l’utilisation des outils et le temps qu’ils leur consacrent pour ne pas perdre en efficacité.

Les traders débutants devraient s’efforcer de mettre en place une gestion stricte des risques, afin d’éviter tout excès de confiance qui pourrait déboucher sur des perturbations importantes sur leur compte trading. Cela peut inclure l’utilisation de stops loss ou la définition d’un ratio gain/risque minimum avant chaque positionnement initié.

Utiliser ces outils combinés à une gestion rigoureuse des risques permettra aux traders débutants de maximiser leurs chances de réussir dans cette technique exigeante du scalping.